Un peu d'histoire

La Redoute des Portes

La redoute des Portes, construite en 1673, était un bâtiment carré de 38 m de côté, dont deux côtés étaient tournés vers la mer. Située à l’est du village des Portes, à environ 1 km du village, son but était d’interdire tout débarquement sur le banc du Bûcheron pour accéder au Fier d'Ars. Vauban y apportera quelques modifications en 1681.

Elle sera abandonnée en 1854, la mer ayant fait son travail d'érosion. Un magasin à poudre datant de la Révolution, seul vestige visible aujourd'hui, sera ensuite transformé en chapelle, sur laquelle se dresse depuis 1880 une statue de la Vierge, ex-voto offert par des marins autrichiens sauvés après le naufrage de leur navire.

Au cours de la 2e guerre mondiale, elle sera rasée par les allemands et la statue transportée dans l’église du village. En 1986, une association fera reconstruire la chapelle poudrière à l’identique, et la statue de la Vierge retrouvera sa place.

L'Eglise St Eutrope

L'Eglise St Eutrope se situe dans le centre du village, à proximité de la Place de la Liberté. La construction de cette église remonte aux environs du XIIème siècle, érigée par des moines très pieux qui accompagnaient les premiers colons. Simple chapelle jusqu'aux environs de 1700, l'église prendra définitivement son aspect d'aujourd'hui : nef allongée vers l'Est. L'intérieur de l'église, le maître autel, le tabernacle et la chaire ont été récemment restaurés, ainsi que la voûte au-dessus du chœur représentant St Eutrope entrant au paradis.

L'ancienne gare du Petit Train de l'île de Ré

Le train apparut dans l'ile en 1877, il servait au transport des marchandises et des barriques de vin. En 1898, la ligne fut ouverte aux voyageurs. Il desservait ainsi toutes les communes, pas forcément en leur centre. On l'appelait "le tortillard", car il était lent, souvent en retard, et déraillait parfois. C'était un des symboles de l'ile ! ... Jusqu'à l'arrivée des autobus, et des taxis, en 1934. Adieu le petit train! Après la guerre, pendant laquelle il reprit un peu de service, il fut transformé en autorail, puis démonté. Les vestiges restants sont dans le village des Portes : cette fameuse petite gare.

Le vieux port.

Du vieux port partaient les navires transportant le sel de Bordeaux jusque dans les pays nordiques. Il se situe à coté de la Maison du Fier.

Le Phare de Trousse Chemise

Connaissez-vous une maison, près de la forêt de Trousse Chemise, dont la façade ouest est surmontée d'un petit phare vitré ? C'est la maison phare de Trousse Chemise.

Haute de 12 mètres, visible à 11 miles marins, elle était autrefois dotée d’un feu « 4 secondes". Vers la mer, une autre construction de métal et de verre abritait le feu secondaire d’alignement. Les deux feux alignés montraient aux marins la route à suivre pour entrer dans le Fier, entre le banc du Bûcheron et l’estran de Loix.

Par la suite, il a fallu, par deux fois, rapprocher le feu avancé plus vers le Sud, le banc du Bûcheron se rapprochant peu à peu de Loix.

Tout ceci a du être abandonné en octobre 2006. Le feu secondaire a été remplacé par un feu à éclats qui permet un placement direct des bateaux.

 

Les Maires

Quand ?Qui ?
1871-1884 Joseph Martin
1884-1908 Victor Dron
1908-1925 Louis Robert
1925-1945 Ferdinand Dron
1945-1946 Georges Mellouin
1946-1953 Edgard Robert
1953-1959 Pierre Dron
1959-1968 René Pageaud
1968-1971 Delphin Bodard
1971-1977 Jean Fruchard
1977-1980 Philippe Péan
1980-1983 Jean Fruchard
1983-1989 Gilbert Michel
1989-1995 Christiane Chopy
1995-2001 Jacques Labonde
2001-2008 Jacques Labonde
2008-2014 Christian Bourgne
En cours Michel Auclair

Liens utiles

Plan interactif

Mairie des Portes en Ré

19 rue Grenouillere
17880 Portes en Ré

+33 5 46 29 50 56

Envoyez-nous un e-mail