Tout au bout de l'ile de ré, au Nord, le village le plus éloigné du continent, longtemps le village le plus pauvre de l'ile : Les Portes.

Joli petit village calme l'hiver, il s'anime l'été autour de sa petite place de la Liberté.

Quelques restaurants, terrasses et commerces, lui donnent un charme extraordinaire, avec de jolies maisons nichées au fond de charmantes venelles fleuries. Un marché plein de saveurs et de couleurs se tient tous les jours d'été autour de la place, c'est le rendez vous des résidents permanents , non permanents, et des touristes.

Les Portes en Ré, c'est aussi un village protégé, dans un environnement protégé, avec la Maison du Fier, située à l'entrée de la réserve ornithologique de Lilleau des Niges.

La Maison du Fier a été installée dans un ancien hangar à sel, et accueille des expositions régulières sur la faune, la flore et les paysages de l’île.

Elle est gérée, ainsi que la réserve, par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). (http://ile-de-re.lpo.fr/)

Une piste cyclable traverse toute la réserve au milieu des marais, qui offrent, en toutes saisons, un spectacle magnifique de la faune et de la flore.

Les plus belles plages sont au Nord de l'ile, ici, aux Portes : la Conche des Baleines, la plage du Lizay, la plage du Gros Jonc, la plage de la Loge, les Trois Cailloux,. et, au-delà du célèbre bois de Trousse Chemise chanté par Charles Aznavour, le tout aussi connu Banc du Bûcheron qui se découvre si loin à marée basse. Attention à la rapide remontée de la marée!

Démographie

Les habitants s'appellent des Portingalais

Population

622 hab. (2012)

Densité

73 hab./km2

Géographie Coordonnées

46° 15′ 03″ Nord 1° 29′ 50″ Ouest

Altitude

Min. 0 m – Max. 15 m

Superficie 8,51 km2

Le pont de Ré, construit en 1988, a définitivement relié l'ile au continent. Il a remplacé les bacs transbordeurs, qui ont tant marqué les esprits des insulaires et aussi des vacanciers qui les empruntaient. Quelle belle aventure c'était !

Ce pont, construit par la société Bouygues, a bénéficié des dernières avancées technologiques en matière sismique notamment, et de résistance aux chocs. Le tablier du pont est libre, s'appuie sur des patins fixés sur des piles. Il peut supporter des vents forts, des chaleurs élevées, et des secousses sismiques très rudes. D'un cout total de près de 60 millions d'euros, ce pont est devenu le cordon ombilical de l'ile, assurant un lien fixe entre La Rochelle et l'ile de ré. Il reste payant, une partie du tarif servant à alimenter une écotaxe.

Liens utiles

Plan interactif

Mairie des Portes en Ré

19 rue Grenouillere
17880 Portes en Ré

+33 5 46 29 50 56

Envoyez-nous un e-mail